PointDripping = Impressionisme + Pointillisme + Dripping

Quand je peins, je m'attache à reproduire sur la toile les vibrations qui m'entourent et que je perçois. C'est sans doute pourquoi à mes débuts j'ai été attiré par la peinture impressionniste. Après avoir peint de nombreuses œuvres impressionnistes je me suis essayé à différents type d'expression. Sur mon chemin j'ai rencontré le Pointillisme qui m'a séduit sans me convaincre, cette juxtaposition de points manquait de liant, d'homogénéité à mon sens.
Par contre, le Dripping de Jackson Pollock m'a ouvert un horizon qui m'a amené à créer une technique mixte que j'appelle le PointDripping. Cette technique est la quintessence de vibrations impressionnistes, de pointillisme et de dripping.

 

Pollock
Pollock

En peignant ce type d’œuvres je me disais qu’elles manquaient de vie, je ne percevais pas suffisamment le mouvement, les vibrations, …
J’ai donc entrepris de peindre des œuvres multidimensionnelles,
La première, la dimension matérielle, le Monde,
La deuxième, la dimension spirituelle, la Vie qui vient en symbiose avec le Monde,
La troisième, l’observateur qui des 2 premières dimension ne fait qu’un TOUT

 

 

DRIPPING :
Jackson Pollock, né le 28 janvier 1912 à Cody dans le Wyoming (Etats-Unis d'Amérique) et mort le 11 août 1956 à Springs (New York), est un peintre américain, dont la technique (le « dripping ») lui a valu le surnom de Jack the Dripper « Jack L'égoutteur ».

Pollock
Pollock

 

POINTILLISME :
Le pointillisme est une technique picturale consistant à utiliser de petites touches de couleur juxtaposées plutôt que des teintes plates. Georges Seurat, dans les années 1880, a fait de ce procédé utilisé depuis le XVIe siècle au moins, un système, que Paul Signac a théorisé sous le nom de « divisionnisme»

Pollock
Pollock